Journées européennes du Patrimoine, merci aux 5044 visiteurs

Samedi, plus de 5 000 visiteurs ont pu être informés sur l'Histoire du stade Roland-Garros ainsi que sur le Nouveau Roland-Garros ! Merci à tous d'avoir participé à cette belle journée !
Roland-Garros a été pris d'assaut par un nombreux public à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine.
 
Une file d'attente extérieure pour accéder au stade Roland-Garros ! Pourtant le tournoi est bel et bien derrière nous. Que se passe-t-il pour que l'enceinte de la Porte d'Auteuil soit si convoitée ? Les Journées Européennes du Patrimoine, c'est de ça dont il s'agit… 
 
Ainsi, pour la première fois, la Fédération française de tennis, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, a ouvert les portes du stade qui accueille, chaque année au printemps, les Internationaux de France de tennis.
 
Les vestiaires du court Philippe-Chatrier, attraction vedette
 
Au programme de cette journée culturelle, notamment des animations, un parcours à travers l'histoire de Roland-Garros et un accès exclusif aux coulisses du stade. Inutile de dire que l'attraction-vedette n'est autre que les vestiaires des joueurs, les même que ceux utilisés il y a une semaine par l'équipe de France de Coupe Davis à l'occasion de la rencontre l'ayant opposé à la République tchèque. La salle de conférence de presse, le musée de la FFT ont aussi séduit leur monde.
 
À l’intérieur du stade, les files s’allongent en fonction du site à visiter. "Moi, je suis allé dans des endroits auxquels je ne peux accéder quand je viens pour le tournoi comme les vestiaires et la salle de conférence de presse", confie Jacques, ce Lyonnais de 38 ans. Il poursuit avec regrets : "J'aurais aimé fouler la terre du court Central. L'année prochaine, ce sera peut-être envisageable..."
 
Roland-Garros, un élément du patrimoine parisien
 
Pour sa part, Danielle, 60 ans, s'est dit ravie de cette initiative : "J'habite le 16e arrondissement à quelques pas du stade. Et croyez-moi, c'est la première fois que j’y mets les pieds. C'est très vert avec tous ces arbres. On me verra plus souvent d’autant que dans le projet de modernisation, j’ai cru comprendre que le stade sera ouvert à l’année. Du moins une partie."
Dernières actualités voir toutes les actualités